Ceci est un coup de gueule :

Je prend le train toute les semaines, pour parcourir les 2h30 de voyage entre Arlon et Louvain-la-Neuve. Jusque la , rien d’anormal, sauf qu’aujourd’hui, au retour, deux connards de contraoleurs accompagnateurs de train, m’ont litteralement casse les couilles.

De fait, en gare d’Ottignies, train plein a  craquer, avec trois copains, on decide donc de squatter un sas entre deux wagons.

Le premiers de nos type nous fit la remarque que nous etions dans un espace de premiere classe, et qu’on pourrait potentiellement etre majore de frais supplementaires pour surclassage. La , j’ai deja  vu rouge, deja  qu’on est pas assis (ou tres mal, sur le sol; Ha oui maossieur, mais c’est de la moquette, les sas de seconde classe, c’est du lyno), et en plus ce type vient nous emmerder. Soit;

Le second, encore plus con que le precedent (a croire que c’etait la journee), nous lance que Ce n’est plus possible, desormais, on ne pourrait plus occuper ce sas, les voyageurs de premiere classe n’ont pas a subir l’inconvenient d’enjamber nos sacs pour sortir ou aller aux toilettes.

Alors la , j’ai trouve ua fort, Maossieur qui a les moyens de se payer le prix d’un ticket premiere classe ne doit pas devoir lever une jambe un peu plus haut que d’habitude, non, service oblige; par contre, le prolo lambda, qui achete son Go-Pass, lui, il peut se faire chier a  rester dans le sas pendant plus de deux heures.

Franchement, la SNCB, non seulement vous etes pas foutu d’etre a l’heure sur la ligne Luxembourg-Bruxelles, qui plus est vous ne mettez jamais assez de wagon, mais en plus, vous embauchez des cretins pedants et casse-couilles.

Also on:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.