Yeah! Je viens à peine d’écouter Stadium Arcanium, le dernier opus des divins Red Hot Chili Peppers.

Ce premier double album (le neuvième couffin du groupe) comporte 28 titres, répartis dans les sous-albums Mars et Jupiter [1].

Pour ceux qui espéraient retrouver les red hot’s d’avant By The Way, c’est foutu; la formation semble avoir trouvé l’inspiration dans les balades rock-mantiques et parrait bien maitriser le sujet. Même si ùa peut décevoir les fans de la première heure, l’époque Mother’s Milk et Blood Sugar Sex Magik, ou le funk était à l’honneur, semble bien révolue.

Ceci dit, cela n’exclus pas toute dynamique; la plupart des morceaux sont entrainant, et Anthony s’offre encore pas mal de rap (notamment dans Animal Bar), et le groupe reste quand même fidèle à lui-même. Je trouve personnellement le cru 2006 excellent.

Avis aux amateurs, je l’ai acheté chez Free Record Shop à Louvain-la-Neuve, et ils offrent un album souvenir de 12 hits des RHCP aux 1000 premiers clients.

Notes

[1] Me demandez pas pourquoi, ils ont du péter un plomb, une fois de plus

Also on:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.