Je suis en train de relire le Tao-tö King (autrement orthographié Dao De Jing)[1], et il y a un passage qui me touche vraiment, surtout en ce moment. Il s’agit du chapitre VII :

Le ciel subsiste et la terre dure,

Pourquoi le ciel subsiste-t-il, et la terre dure-t-elle?

Parce qu’ils ne vivent pas pour eux-mêmes,

Voilà qui les fait durer.

Le saint se met en arrière.

Il est donc mis en avant.

Il néglige son moi

et son moi se conserve.

Parce qu’il est désintéressé,

ses propre intérêts sont préservés.

Notes

[1] Livre mythique de Lao-Tseu qui consitue le principe de base du taoïsme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.