Belgique : l’Union fait la Force?

Hier soir, alors que je discutais tranquillement avec Laurent, ce dernier reçoit un SMS de sa soeur, nous annonçant que la Flandre venait de signer la sécession et déclairait son indépendance. Il ne nous a pas fallu deux minutes pour courrir, affolés et un peu perdu, au kot d’un ami pour y regarder le journal.

Les minutes qui ont suivi furent longues. Tout le monde autours de nous était sous le choc, les téléphones portables sonnaient en permanence, la nouvelle circulait comme une traînée de poudre.

Le choc était terrible. Bien sûr, on s’y attendait, bien sûr, le fossé s’agrandit de jours en jours entre nord et sud du pays, bien sûr, cela fait 26 ans, depuis le fédéralisme, que tout le monde en parle. Mais la nouvelle était quand même terriblement triste. C’était un échec.

Par la suite, et parce qu’aucune autre chaîne, wallonne ou flamande, ne relayait l’information, le doute commençait à s’installer. La mention “ceci est une fiction”, arrivé après 32 minutes d_‘information_, nous laissait tout de même dans le flou.

Puis vint la certitude que tout ceci n’était qu’un montage réalisé par les journalistes de la RTBF. Tout le monde s’est senti trompé, abusé par la confiance que l’on plaçait en ce média public.

Je ne poserai pas de jugement de valeur quant à la démarche de la chaîne, je ne suis ni pour ni contre. En fait je suis un peu des deux, mais terriblement mitigé. Ce que je souligne, c’est l’élan qui m’a parcouru tout au long de cette soirée irréelle. J’ai d’abord commencé par maudir les flamingants, puis par me sentir perdu, patriote d’un pays déchiré. Après réflexion, je me demande finalement si ça n’aurait pas été mieux si cela avait été réel. Bref, je n’en sais rien. Je me sens perdu par rapport à cette question, alors qu’avant l’émission, j’étais certain de mon patriotisme envers mon pays.

Ces messieurs de la RTBF voulaient créer un élan de patriotisme au sein de la population belge, pour leurs faire prendre conscience de l’ampleur du problème, chez moi, cela à eu l’effet inverse.

Pour des raisons évidentes, je ferme les commentaires sur ce billet. Je ne désire pas devoir subir les assauts ni des uns, ni des autres, j’avais simplement envie de poser mon avis.

Auteur : cedric

Father of 2 - Ruby on Rails Enthousiast - SaaS lover

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.