Prague la belle

Après avoir fait escale à Nuremberg, nous avons repris la camionette pour quelques heures de routes, guidés par le GPS. Jusqu’à présent, nous ne sentons pas encore énormément de différence avec l’ouest. On s’attendait à un choc culturel imposant dès le passage de la frontière allemande, mais il n’en fût rien.

La seule chose que nous ayons pu constater et l’engouement général, dans les pays de l’est, pour l’euro et la publicité. Partout, nous remarquons des “EuroMarket”, “Euro-ceci”, “Euro-celà”, comme s’il s’agissait d’un Eldorado. Aussi, il est fréquent de trouver, en bord d’autoroute, d’énormes panneau publicitaire. Mais jusque là, rien de réellement perturbant.

Euro Pizza

Prague, République Tchèque – L’engouement pour la monnaie unique, jusque dans les restaurants – Juillet 2007.

Nous arrivons donc à Třebonice, dans la banlieue de Prague, dans un charmant petit camping, réservé à l’avance via Internet. Le camp est très bien tenu et bon marché. Pour 5€ la nuit, nous avons pu nous installer à notre aise, profiter des douches et également du restaurant du camping. Seul léger bémol : il faudra une bonne demi-heure de transport en commun pour atteindre le centre-ville.

[nice_info]A partir du camping, pour vous rendre au centre-ville, prenez le bus 249 jusqu’à l’avant-dernier arrêt (si le chauffeur claque des doigts en baraguinant quelque chose en tchèque, vous êtes un arrêt trop loin). La station de métro Luka vous emmènera jusqu’a Můstek (centre-ville).
Vous pouvez vous procurer les tickets de transport directement à la réception du camping; le prix est de 20 Kč (environs 0,70€) pour un ticket valable 75 minutes (90 minutes le week-end) ou 80 Kč (environs 2,85€) pour un day-pass. Le day-pass est préférable si vous voulez visiter la ville car il est valable 24h à partir du premier compostage.[/nice_info]

En sortant du camping, nous nous dirigeons vers l’arrêt du bus, situé à deux cents mètres à peine. Comme nous ne connaissons rien de la Tchéquie, nous attendons et nous observons. Après quelques dizaines de minutes, le bus se vide entièrement, à l’exception de nous cinq. Le chauffeur redémarre et reprend son itinéraire. Cinq minutes plus tard, le bus s’arrête à nouveau. Le chauffeur claque des doigts, direction la sortie, sans même nous adresser un regard. Interloqué, nous sortons, et nous comprenons qu’il s’agit en fait du terminus de cette ligne. Nous revenons donc sur nos pas – à pied – pour rejoindre l’arrêt précédent ou tous les autres usagers avaient quitté la navette.

Nous étions au milieu de ce qui ressemblait vaguement à une cité HLM, une bâtisse, qui ressemblait à un hall de sport, se tenait à notre droite. Et rien. Pas de plan, pas de carte, pas de panneau indiquant la direction à suivre. Parlant bruyamment en français, une demoiselle nous interpelle et nous propose de nous guider. Surpris d’entendre notre langue, mais content de ne pas être complètement perdus, nous la suivons dans la bâtisse, qui s’avérait en fait être notre station de métro.

Vue de Prague

Prague, République Tchèque – Vue du centre-ville depuis Mala Stragna – Juillet 2007.

La ville de Prague invite à la promenade. Nous passons énormément de temps à nous perdre dans les rues et à en admirer les superbes façades. Le quartier de Malá Strana est un incontournable, une fois arrivés au sommet, la vue est imprenable.

Karlův Most
Prague, République Tchèque -__ Karlův Most (le pont Charles)__ – Juillet 2007.

En redescendant, nous flânons sur Karlův Most (le pont Charles), qui relie Stare Město à Malá Strana, en admirant les superbes statues qui le jonchent.

Nous avons tous adoré Prague, mais le voyage est encore long. Il est donc temps de reprendre la camionnette, direction la Pologne.

[nice_info]Article rédigé à partir de notes manuscrites prises durant le voyage, le 02 juillet 2007.
Photographies sous licence Creative Commons BY-SA
Pour obtenir une photo en taille originale, veuillez me contacter.
[/nice_info]

Auteur : cedric

Father of 2 - Ruby on Rails Enthousiast - SaaS lover

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.