A moins d’avoir passé les dernières semaines isolé dans la jungle Birmane (n’y voyez aucun liens avec un groupe de pop-rock bien connu), vous avez tous entendu parler de l’Asus EEE PC, cette machine prétenduement révolutionnaire par son gabarit et surtout par son prix.

Comme tout bon geek qui se respecte, j’ai moi-même été tenté d’en acquérir un dès sa sortie. Cependant, la raison a bien vite repris le dessus. N’étant pas de nature à foncer tête baissée lors d’un achat, je me suis bien vite rétracté. Pourquoi?

Pour commencer, et quoi qu’en disent les commentaires sur l’article que j’avais posté le mois passé, j’ai mal compris le concept marketing d’Asus qui consistait à ne pas sortir leur produit pour Noël en Europe. Asus a certainement ses raisons, mais j’avoue que j’ai été assez déçu de ne pas le voir en rayon pour les fêtes.

Ensuite, je ne réalisais pas bien ce que pouvais représenter un écran de 7”. Je cherchais un petit portable, souple, rapide, silencieux, certe, mais après avoir vu des écrans de cette taille sur des lecteurs DVD portables, j’en ai très vite conclu que non, c’était décidement trop petit. Puis, je suis tombé sur une belle promotion, et j’ai finalement acquis un Fujitsu Siemens Amilo 1520. Après une petite surprise assez désagréable, je suis finalement en possession de ma machine. Elle est suffisemment puissante pour mes besoins, souple, légère et très agréable à manipuler.

Enfin, en ce qui me concerne, la dernière carte qui restait dans les mains d’Asus restait le prix de l’EEE PC. Un ultra-portable à 300€, ça fait effectivement rêver, mais la façon dont son lancement à été géré en France ne fait en fait que confirmer ce que je pensais : l’EEE est certainement une excellente machine, mais elle le me convient tout simplement pas. A ce propos, si quelqu’un a un retour sur le lancement de l’Asus EEE en Belgique, je serai assez curieux…

Also on:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.