Bébé chat

Depuis maintenant 7 semaines, je suis passé du statut de geek à celui de papa-geek. C’est une évolution importante dans la vie de celles et ceux qui choississent de devenir parents, et comme toute étape, elle amène son lot de questions existancielles.

Une question que nous nous sommes posée, en tant que futurs parents, était de savoir si, oui ou non, nous allions publier les photos et les exploits du petiot sur les réseaux sociaux.

Fort heureusement, nous étions, sa maman et moi, du même avis : il n’en est pas question.

Les raisons de notre choix sont très simples, et elles ont d’ailleurs été partiellement couvertes par un article sur le site Le Ligeur il y a quelques jours : Gare aux photos de son enfant sur le web.

L’article, qui résume assez bien notre pensée, passe tout de même à côté d’un point important : l’influence de l’entourage. Depuis la naissance de Noah, certains de mes proches qui n’ont pas encore eu l’occasion de faire sa connaissance m’ont demandé si je pouvais leur envoyer une photo sur FB. Face à mon refus plus ou moins motivé, la réaction fut toujours la même : ce n’est qu’une photo.

Certes, ce n’est qu’une photo. Mais c’est aussi et surtout un élément de notre vie privée. De sa vie privée. Qu’en sera-t-il, dans 10 ou 12 ans, lorsqu’il se rendra compte qu’on a publié des souvenirs de son enfance aux yeux du monde? Comment pourra-t-on, en tant que parents, le mettre en garde contre les dangers d’une surexposition de sa vie privée sur Internet, alors que nous-même aurons étalé son enfance sur le même réseau?

Dans mon entourage, de nombreux jeunes parents partagent des photos de leurs petits bouts. Je comprends les motivations de certains : communiquer avec des parents éloignés, partager un mot d’enfant rigolo illustré par une photo de sa frimousse barbouillée de chocolat. Je comprends et je respecte leur choix, alors, s’il vous plait, comprenez ou, à défaut, respectez le nôtre : celui de protéger la vie privée de notre fils pour son plus grand bien. C’est une photo que vous voulez? Passez plutôt lui rendre visite 🙂

Also on:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.